D’un monde à l’autre

 

Standards baroques

 

Patricia Gonzalez, chant

Jean-Luc Fillon, hautbois & hautbois d’amour

Evolène Kiener, flûtes à bec & douçaine

Françoise Enock, viole de gambe & colascione

Pascale Chochod, clavecin

Stanislas Delannoy, percussions

 

 

Les ostinati, ou « basses obstinées » sont des standards sur lesquels les compositeurs ont écrit à plusieurs reprises des variations au cours des XVIème et XVIIème siècles. Un motif est alors répété par la basse tout le long du morceau. Ces pièces circulaient d'un pays à l'autre, d'une publication ou d'un manuscrit à l'autre, et servaient de base à l'improvisation aux musiciens de l'époque. Le procédé d’écriture apparaît notamment dans des pièces telles que des chaconnes et passacailles en France et en Italie, et des grounds en Angleterre. Ce concert est l’occasion d’une rencontre et d’échanges entre deux mondes, le baroque et le jazz, en mêlant leurs cultures et techniques d’improvisation.