Concerto di voce & di viole

 

Ce programme propose d’entendre quelques-uns des sublimes madrigaux à 5 voix de Claudio Monteverdi (1567-1643) extraits de ses secondo libro (1590), quarto libro (1603) et sesto libro di madrigali (1614), ainsi que le célèbre “Lamento d’Arianna”, dans une version adaptée à voix seule et 4 violes de gambe, ainsi qu’une sélection de pièces instrumentales de Giovanni Maria Trabaci (1575-1647), tirées de “Il Primo libro de recercate, canzone francese, capricci, canti fermi, gagliarde…“ (1603) et de ”Il Secondo libro de ricercate & altri varij capricci“ (1615).

 

…Entre chaque madrigal des pièces instrumentales de Giovanni Maria Trabaci sont des instants hypnotiques, où chacun retient son souffle. On retiendra parmi toutes les pièces interprétées Durezze e ligature, où les violes en duo, trio puis quatuor nous saisissent par la volupté douloureuse de leur chant… Claire Lefilliâtre et l’ensemble la Verginella nous ont fait vivre une soirée unique, celle de la musique vécue comme un don. Il est à souhaiter que ce programme magnifique de générosité et de talents tourne afin que tous puissent savourer cet instant unique où le concert devient une assemblée d’ami(e)s partageant la même passion pour la musique. (Monique Parmentier, Utmisol)

 

…La partie purement musicale qui entoure les chants est donc d’une qualité rare, et sa réalisation probablement unique est absolument convaincante par ce beau consort de viole. Quand on sait la rareté de ce répertoire dans la péninsule, on mesure la riche idée de Françoise Enock… On le sait, la viole peut chanter comme la voix humaine mais sans les mots. Claire Lefilliâtre est donc la seule à porter les mots avec sa diction si évidente, les autres voix étant tenues par les instruments chanteurs par excellence. Le résultat est confondant, le texte est magnifié et les équilibres entre les voix sont différents mais riches de nouvelles beautés… (Hubert Stoecklin, Classique News)

 

 

 La Verginella

 

Claire Lefilliâtre, soprano

Kaori Uemura, dessus de viole

Sylvia Abramowicz, viole ténor

Isabelle Saint-Yves, basse de viole

Françoise Enock, violone

Marie Bournisien, harpe triple