Captaine

 

A la fin de sa vie, le Captaine Tobias Hume, ancien soldat et compositeur de pièces pour viole de gambe, croupit à l’hospice londonien de la Charterhouse. Son indigence le pousse à adresser des pétitions fantaisistes à la Chambre des Lords, pour obtenir de quoi vivre, sans succès. Ne lui restent alors que les souvenirs d’une vie aventureuse et créative. Notre spectacle met en scène ce personnage aux humeurs contrastées, à travers ses écrits (ainsi que quelques extraits d'œuvres de William Shakespeare), et ses compositions.

 

La vie surprenante de Tobias Hume offre une prise à l’interprétation dramatique de son personnage. Son originalité réside aussi dans les œuvres qu’il a composées (Premier Livre d’Airs en 1605, aussi appelé Musical Humors ; Poeticall Musicke en 1607). A l’époque où le luth de Dowland domine la vie musicale anglaise, Tobias Hume est le premier à composer des airs agrémentés d’un accompagnement en tablature de viole. Il recourt à des techniques étonnantes et très innovantes : cordes pincées par la main droite ou frappées avec le bois de l'archet, imitation de tambours et de trompettes… En préface de son Premier livre d’airs, il affirme son originalité : "Mes ouvrages sont fort éloignés de la servile imitation… Ce sont ici Fantaisies de ma façon, exprimées par mon propre Génie".

 

Si les pièces contenues dans le recueil de 1605 sont principalement écrites pour viole solo, celles du second volume sont conçues pour deux basses de viole. Notre spectacle propose donc, outre et des pétitions revendicatives de Hume, un mélange entre pièces pour viole seule et pièces pour deux violes, sans oublier quelques chansons ponctuant les souvenirs et revendications du personnage. 

 

Eric MalgouyresComédien-chanteur

Françoise Enock et Nina RouyerVioles de gambe

 

Eric Malgouyres, comédien-chanteur

Françoise Enock, viole de gambe

Anne Lise Gillet, clavecin